Mercredi sensuel avec Adèle

Extrait : Adèle – Derrière la caméra   Aujourd’hui, pas de leçon du professeur Boghos. Il a envoyé sa charmante assistante pour qu’elle vous conte une histoire. Le ton de sa voix trahit sa propre fébrilité et, qui sait, un peu de vécu : Elle s’allongea, toute volonté envolée. Caché par le petit banc, Olivier s’allongea sur elle et reprit son baiser. Ils étaient dans l’ombre, seule la blafarde lumière d’un timide croissant de lune et la lueur du salon lointain les éclairaient. Adèle pouvait juste voir qu’Olivier avait retiré son t-shirt et elle prit plaisir à regarder son corps sculpté. Il la déshabilla à son tour sans qu’elle n’opposât de résistance. Elle était toujours en maillot, agrémenté d’un simple paréo, elle se retrouva donc assez rapidement nue. Il l’était lui aussi visiblement. Il frottait sa queue entre ses jambes et elle se sentit envahie d’un désir incontrôlable. Il l’embrassait avec tendresse et volupté. Pas de langues qui s’accrochent, de salive exagérément partagée, mais une incroyable sensation de sensualité qu’elle ne pouvait confondre avec de la pudeur. Malgré les tourbillons qui s’affolaient dans sa tête, elle eut la présence d’esprit de porter la main à la longue queue qu’elle avait…

Qui est Adèle ?
Les vies d'Adèle , Mes projets / 7 mars 2016

Qui est Adèle ? Un des tous premiers univers que j’ai créé tourne autour d’Adèle. Mais quand j’ai écris ses histoires, une question tournait en boucle : qui est-elle ? Elle s’appelle Adèle, simplement, elle n’a pas de nom, n’a même pas toujours la même histoire et évidemment jamais le même métier. Une fois on la découvre photographe, une autre fois actrice porno, ou encore professeur, secrétaire… Dans d’autres vies, vous la découvrirez étudiante, pirate informatique, psychanalyste ou scientifique. Alors, au final, qui est-elle ? La vraie question à se poser, ne serait-ce pas plutôt : qui représente-t-elle ? Parce qu’au final, Adèle, c’est un fantasme, une image tout droit sortie de mon univers intime et personnel. Une femme qui pourrait être le fantasme de bien des hommes (et des femmes). Une femme blonde, archétype (stéréotype ?) de la femme douce, chaude, angélique, ingénue ou soumise, que l’on imagine sans mal cacher de torrides secrets. Elle est grande, blonde aux yeux bleus, des formes à damner, mais ce sont là les seuls éléments comparables. Ce pourrait être n’importe quelle femme ; des millions de femmes correspondent à cette description. Et c’est d’ailleurs bien là le but : Adèle devient non plus…

Les vies d’Adèle : Tome 1

Les vies d’Adèle – tome 1 Résumé Adèle, belle blonde aux formes épanouies, est tour à tour photographe, agent secret ou encore professeure. Elle incarne nos fantasmes, elle prend à contre-pied nos préjugés, elle se joue de nos sens, elle espère réveiller en chacun ses désirs inavouables. Elle explore nos rêves, nos idéaux et nos désirs les plus profonds dans ses aventures toujours sensuelles et enivrantes. Parfois, elle fera l’expérience de ses propres démons. Ses différentes vies sont une initiation au plaisir. Le sien, le nôtre, le vôtre…   Actuellement disponible en ebook sur Amazon au prix de 2€99 En version papier aussi sur Amazon au prix de 12€

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Pinterest