Donnons libre cours à ce court cours

9 juin 2016

Cours ou court ?

 

Comme j’ai un peu de temps aujourd’hui, j’en profite pour écrire une nouvelle leçon. Comment ne pas confondre ces deux homophones ?

Leur sens est souvent contraire, donc c’est assez simple de faire la différence : « cours » est un substantif masculin dérivé du verbe courir et exprime une idée d’écoulement, de progression, de mouvement continu, tandis que « court » vient du latin curtus   (« écourté, tronqué ; incomplet, mince, insuffisant ») et exprime quelque chose de petit, en longueur ou en durée.

Ainsi, on écrira :

  • « Avoir cours » ou « donner libre cours » puisqu’il y a une notion de durée, d’écoulement
  • « Etre à court de » ou « faire court » ou « tourner court » ou « être pris de court » pour noter le manque, l’arrivée rapide de la fin, l’étroitesse de la marge de manœuvre

À noter que dans l’expression « À court de », le nom qui suit se met au singulier ou au pluriel en fonction du sens : « à court d’idées » mais « à court d’argent ».

 

Share Button

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Pinterest