Éros s’essore

2 mars 2016

Éros s’essore

 

Aujourd’hui, une jolie figure de style : le palindrome. Ce mot vient des mots grecs « palin » (en arrière) et « dromos » (course).  Ce sont des mots ou des expressions qui peuvent se lire dans un sens ou dans l’autre.

Les exemples les plus classiques : « Esope reste ici et se repose » ou « La mariée ira mal ». Vous pouvez essayer : de droite à gauche, la phrase reste la même.

Il existe des mots palindromes, comme « rêver », « kayak », « été » ou même le plus long de la langue française « ressasser ».

Georges Perec (encore lui) a écrit un palindrome de 1247 mots. Il faut reconnaître la difficulté de l’entreprise, mais je ne suis pas certain que le texte ait beaucoup de sens.

Je terminerai par un palindrome amusant  :

« Luc, notre valet, alla te laver ton cul »

 

Share Button

4 commentaires

  • Cécile Ldanseetlit 2 mars 2016 à10 h 27 min

    Merci professeur Boghos pour cette intéressante leçon du jour !

  • corinne 2 mars 2016 à12 h 04 min

    merci pour cette leçon ….j’ai appris un truc c’est cool !

  • Karine chaussée 2 mars 2016 à13 h 40 min

    Merciiiii professeur purée il était inconnu au bataillon ce mot ! !! Franchement je crâner aujourd’hui 😆 et même le modèle est top car celui d’hier. …😘

    • Karine chaussée 2 mars 2016 à13 h 41 min

      Crotte j’ai oublié du coup un mot tellement que mon trouble est énorme
      Je VAIS crâner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Pinterest