–{ Sur le bout des doigts }– Extrait
Sur le bout des doigts / 27 février 2018

★━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━★ Je fais défiler les profils comme on cherche un produit dans les rayons d’un supermarché. Par principe, je ne prends jamais celui qui a le plus joli emballage, le plus commercial, celui que tout le monde veut. Comme je n’aimerais pas non plus qu’on m’évince pour une question d’emballage, je donne une chance à tout le monde. Enfin, presque à tout le monde. Certaines ont le chic pour choisir les pires photos de profil. Dommage. Faire ses courses en ligne dans un supermarché de l’amour, c’est terriblement décevant. Il y a les profils rédhibitoires : les fâchées avec l’orthographe (« on sen fou dé fotes, l’importen ces l’amour ! »), les bouches en cul de poule (« alors imagine le reste… »), les sectaires (« si tu n’as pas entre trente-quatre et trente-cinq ans, que tu n’habites pas dans un rayon de cinquante mètres autour de chez moi, que tu n’apprécies pas l’ensemble de ma discothèque et que tu n’aimes pas le café corsé du Chili, passe ton chemin ! »), les exigeantes (« je cherche un homme avec une bonne situation, une voiture décapotable, pas d’enfants et une capacité hors-norme à me supporter »). Déjà, je peux facilement écarter un bon tiers des profils. Je suis fasciné par la…

Share Button

Simon – Tome 1 – Chapitre 7
Simon / 21 mars 2016

Simon – Tome 1 Nouvel extrait   Aujourd’hui, je vous dévoile un nouvel extrait de mon très prochain roman. Simon semble toujours froid et distant, incapable d’extérioriser et d’exprimer ses sentiments. Mais parfois… ♥♥♥ Quand la porte se referma, laissant la traînée de son manteau rouge s’évaporer en même temps que son désir, Simon resta longuement silencieux. Puis il termina son verre, se leva et se dirigea vers son lecteur de musique. Il choisit un morceau et le lança. Une lourde ambiance électrique vibra avant que les sons déchirants d’un groupe de métal mélodique envahirent la pièce. C’est comme s’il voulait combler le vide assourdissant de sa stupide ténacité. Elle était partie sous son nez, en quelques mots mal choisis. Les mots qu’il pouvait si bien agencer sur son écran et qui ne savaient plus où se placer quand ils se bousculaient à la lisière de ses pensées. À cause de son impatience, aussi. Quand il écrivait une scène d’amour, il avait tendance à passer un peu vite les sentiments, la complexité d’une communication sensuelle et enivrante, la complicité, la subtilité… Il le savait, il y revenait de nombreuses fois, souvent après avoir décrit la scène finale et explicite. Cette partie-là…

Share Button

Mercredi sensuel avec Adèle

Extrait : Adèle – Derrière la caméra   Aujourd’hui, pas de leçon du professeur Boghos. Il a envoyé sa charmante assistante pour qu’elle vous conte une histoire. Le ton de sa voix trahit sa propre fébrilité et, qui sait, un peu de vécu : Elle s’allongea, toute volonté envolée. Caché par le petit banc, Olivier s’allongea sur elle et reprit son baiser. Ils étaient dans l’ombre, seule la blafarde lumière d’un timide croissant de lune et la lueur du salon lointain les éclairaient. Adèle pouvait juste voir qu’Olivier avait retiré son t-shirt et elle prit plaisir à regarder son corps sculpté. Il la déshabilla à son tour sans qu’elle n’opposât de résistance. Elle était toujours en maillot, agrémenté d’un simple paréo, elle se retrouva donc assez rapidement nue. Il l’était lui aussi visiblement. Il frottait sa queue entre ses jambes et elle se sentit envahie d’un désir incontrôlable. Il l’embrassait avec tendresse et volupté. Pas de langues qui s’accrochent, de salive exagérément partagée, mais une incroyable sensation de sensualité qu’elle ne pouvait confondre avec de la pudeur. Malgré les tourbillons qui s’affolaient dans sa tête, elle eut la présence d’esprit de porter la main à la longue queue qu’elle avait…

Share Button

Simon, la vie amoureuse d’un auteur érotique
Simon / 1 mars 2016

Ahhhh Simon ! Il me faut vous parler de lui. Mon premier roman parlera de lui, Simon, directement inspiré de Simon Baker (pour le physique uniquement). Simon est un auteur érotique trentenaire au succès relatif et à l’humeur souvent massacrante, désespéré d’être rangé dans les mêmes rayons que la plupart des romans de gare. Désinvolte et sûr de lui, il apprend avec stupeur que le dernier manuscrit soumis à la relecture a été accepté à l’unanimité, sauf une voix. Qui est donc cet impudent qui a osé retoquer son roman ? Pour qui se prend-il ? Je vous laisse un petit extrait où il découvre de qui il s’agit… ♥♥♥ Et puis, il la vit. L’intruse. La seule blonde de la pièce. Un cliché sur pattes. De longues jambes fines et blanches dans lesquelles se perdit un instant Simon. Ils se dévisagèrent en silence. Elle avait les cheveux attachés en une couette très sage, une paire de lunettes carrées posée sur un petit nez retroussé, des lèvres charnues sur lesquelles était appliquée une pointe de rose vif et des yeux absolument époustouflants, d’un vert émeraude si clair et si profond qu’il en but la tasse. Il en ouvrit la bouche de…

Share Button

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On PinterestVisit Us On Instagram