Le déroulé des épaules

21 mars 2017

Ce soir, une petite confusion, ou plutôt une erreur que l’on peut être tenté de commettre si l’on n’y prête pas attention.

Il s’agit du nom « déroulé ». On ne dira pas « Commentons le déroulé de la soirée avec le professeur Boghos », mais on parlera de son déroulement.

Certains verbes peuvent avoir deux dérivations, l’une au substantif pour évoquer l’action, l’autre au participe passé pour parler du résultat de l’action. Par exemple : l’abrègement (pour l’action d’abréger) et l’abrégé (pour le résultat de l’abrègement). Ce n’est pas le cas pour dérouler, qui n’accepte qu’une seule dérivation pour les deux significations : déroulement.

On dira donc :

  • Le cours s’est déroulé dans un silence quasi religieux, les étudiantes n’avaient d’yeux que pour son torse velu
  • Je suis vraiment déçue de n’avoir pas pu assister au déroulement de cette séance de travaux pratiques

 

Allez, roulez jeunesse !

 

 

3 commentaires

  • maitee 21 mars 2017 à19 h 54 min

    Pourquoi que des hommes « barbus » ……grrrrr j’aime pas la barbe et autre moustache ! bon on fera sans dans ma tête.

    • leondegriffes 21 mars 2017 à20 h 03 min

      J’essaierai de varier la prochaine fois 😉

  • maitee 22 mars 2017 à20 h 34 min

    merci, mais c’est une mode comme une autre , franchement y a des mecs à qui ça va bien, mais d’autres non ! et trop c’est trop, mais ça n’engage que moi bien évidemment. de toute façon pour l’instant je suis « amoureuse » de Simon, j’imagine moi même sa tête et ça me convient tout à fait mdr ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Pinterest