Top 10 de mes BDs préférées

13 avril 2017

Bon, j’ai un peu de temps chez moi et ça faisait un moment que j’avais envie de partager ma passion pour la bande dessinée. Ça change un peu de ce que je partage d’ordinaire, mais je voudrais vous parler de mes 10 BDs préférées.

Il s’agit d’une liste non exhaustive, purement subjective et surtout, je n’ai finalement pas mis d’ordre, c’est bien trop difficile de définir la meilleure parmi les meilleures, je ne saurais pas le faire.

A noter que par BDs, j’entends aussi tout genre de bande-dessinées, Comics et mangas compris.

 

Donc voici 10 bande-dessinées fabuleuses et que je recommande à tout prix.

Death Note

Je commence par du gros, du lourd, du puissant. Je suis en train de les relire, c’est aussi pour ça que cette série me vient à l’esprit aussi vite. C’est probablement pour moi le meilleur manga de tous les temps. Une histoire assez courte (comparée à beaucoup de mangas) qui nous retourne les méninges du début à la fin et nous prend en haleine comme jamais. J’oserai un parallèle avec la série Dexter, on se retrouve très vite à soutenir un assassin et à frissonner avec lui pour se sortir de tous les pièges qui lui sont tendus. Oui, parce que l’histoire, c’est qu’un adolescent découvre par hasard un cahier (« note » en anglais) qui permet de tuer toute personne dont on inscrit le nom dedans. C’est fin, bien construit, diaboliquement machiavélique, dans tous les sens du terme.

Si vous ne devez lire qu’un seul manga, ce serait celui-là !

 

Garulfo

Je saute du coq à l’âne. Il s’agit là de ma BD préféré, sans aucun doute, que je recommande à chaque fois à mes amis et ma famille dès qu’elle me demande quoi lire dans mon immense collection. C’est l’histoire d’une grenouille qui idolâtre les humains et qui se retrouve un jour (par le truchement d’une sorcière rusée) dans le corps d’un prince réputé pour être le pire bonhomme de tous les temps. Ça se passe au moyen-age, les animaux parlent, c’est une sorte de conte de fée, parfois bien cynique, toujours très subtil, jonglant avec les gags absurdes et les allégories de notre société (mention spéciale à l’explication d’un grand cynisme du principe de l’argent, c’est à mourir de rire). C’est drôle, touchant, adorable, j’aurais adoré qu’on me lise ce conte en tant qu’enfant plutôt que ceux de Grimm. Et à chaque âge on peut relire la série avec une nouvelle approche, c’est aussi ça qui est magnifique.

 

 

 

 

 

Universal War One

On passe à la SF. Il s’agit d’une aventure spatiale, qui semble se passer quelques centaines d’années dans le futur, un monde assez apocalyptique où le capitalisme a vaincu toute opposition et commence à grignoter aussi les autres planètes du système solaire. Et là apparaît un mystérieux ennemi, noir, sombre, inconnu. L’armée décide alors d’envoyer une troupe de condamnés à la prison pour découvrir de quoi ou de qui il s’agit.

Cette série est probablement la plus maîtrisée que j’ai jamais lue. Du début à la fin, on a l’impression de se faire promener par le bout du nez, que tout est calculé depuis le début, qu’on a imaginé des trucs mais qu’en fait on se fait retourner par le cerveau machiavélique de l’auteur (ancien prof de Maths ^^), c’est absolument fabuleux. Bon par contre, c’est noir, c’est sombre, c’est déprimant, mais absolument magistral.

De loin, de très loin, ce qu’il se fait de meilleur en SF.

 

Elfes

Maintenant en Fantasy. J’adore ce genre, mais j’ai souvent été très déçu. Depuis Lanfeust de Troy, je ne trouvais rien qui me donnait une sensation de m’immerger dans un monde fabuleux, féerique ou merveilleux. Et puis arrive ce collectif, mené de main de maître par l’éditeur Soleil et qui nous sort à un rythme effréné (un album tous les trois mois environ) une série qui part sur une base tout à fait classique mais qui parvient à traiter le sujet d’une manière absolument épique. C’est l’histoire d’un monde où cohabitent elfes, humains, nains, orcs (vraiment classique je vous dis) mais où une sombre elfe noire décide de monter une armée de goule et de ravager toutes les terres connues. Ca fait mal, c’est impossible à arrêter, les héros d’un jour deviennent des goules immondes le lendemain, chaque album tombe un peu plus dans les enfers, c’est vraiment ce que j’ai lu de mieux en fantasy depuis bien longtemps.

Et j’adore le principe des couleurs des elfes, à savoir que le tome 1 parle des Elfes Bleus, le tome 2 des Sylvains, le tome 3 des Elfes Blancs, le tome 4 des semi-elfes, le tome 5 des Elfes Noirs et à partir de là on revient aux Elfes Bleus dans le tome 6 etc… Ils sont en train de faire la même chose avec les Nains, et bordel je n’ai jamais ressenti autant d’idolâtrie face à un nain, incroyable Redwin, je vous conseille toute la série (pourtant longue) sans hésiter si vous aimez la fantasy !

 

 

Fables

Un peu de comics maintenant. Mais pas de super-héros, j’adore pourtant, mais je n’ai rien trouvé qui pouvait apparaître dans ce top 10. Là, il s’agit d’une excellente série d’albums à l’origine d’une série télé : once upon a time. L’idée est simple : les personnages de conte existent vraiment, dans des univers parallèle, et ont été obligés de fuir un grand méchant et se retrouvent sur notre monde, cachés à nos yeux. Les plus humains d’entre eux se mélangent parmi nous et tentent de s’intégrer, les autres se cachent. On croisera donc Blanche-Neige, le Grand Méchant Loup, Raiponce, Jack (qui apparaît dans plein de fables), etc… Et là où la série prend une sacrée dimension, c’est que les auteurs ne se sont pas contentés de reprendre des contes et des fables anglosaxone, on peut aussi bien croiser des kamis (mythologie japonaise) que des trolls. Et le tout sur une intrigue policière (je n’en dis pas trop), c’est vraiment excellent.

 

 

Okko

En parlant de Kamis, il faut que je vous parle d’Okko. C’est un extraterrestre dans la bande dessinée, enfin je trouve, qui nous parle avec finesse, humour mais parfois sérieux d’un samurai ronin chasseur de démons. Accompagné d’un paysan, d’un moine et d’un guerrier géant, il va parcourir le japon mythologique à la recherche des onis les plus fourbes, mais aussi de son passé. Découpée en 5 histoires de deux albums chacun (le cycle de l’air, de l’eau, du feu, de la terre et du vide), cette série s’inscrit dans un univers japonisant tiré du jeu de rôle « La légende des cinq anneaux ». C’est magique, c’est fantastique, c’est drôle, c’est dépaysant, j’ai adoré cette série qui a longtemps accompagnée mes jeux et mes passions.

 

 

 

 

 

Le troisième testament

Là, c’est de l’historique. Non, plutôt du mystico-historique. Ou de la révision de l’histoire. Je ne sais pas comment on appelle ce genre, assez fréquent finalement, qui consiste à partir d’une histoire vraie et de dire « et si ce n’était pas ce qu’il s’était vraiment passé ? ». Et souvent, comme dans le fameux « Da Vinci Code », on revisite les mythes de la religion catholique. Cette histoire est très courte (quatre albums), superbement dessinée, très documentée au point de la rendre réaliste, et tout aussi cohérente et puissante que la fameux histoire de Dan Brown. Si vous aimez les histoires de conspirations, de religion sombre et cruelle, d’aventure, cette série est faite pour vous !

 

 

 

 

Alter Ego

Voici une série d’anticipation vraiment très originale. Je la rentre dans mon top 10 principalement pour sa forme : il s’agit d’une histoire qui nous sera conté de plusieurs angles différents, chaque album étant centré sur un personnage différent de l’histoire. On a donc des dizaines de combinaisons possibles pour lire l’histoire dans son intégralité et à chaque fois une approche et une vision différente. C’est vraiment bien foutu, surtout que l’histoire est très accrocheuse : il existerai des alter egos pour chacun d’entre nous, des êtres humains liés entre eux jusque dans la mort, un lien invisible et sans limite. C’est abordé sur un plan scientifique, mystique, politique, économique, médiatique, chaque fois avec des approches intelligentes, passionnantes, trépidantes. Une excellente série de ces dernières années.

 

 

 

 

L’attaque des Titans

Un manga maintenant. J’ai hésité à mettre One piece, Dragon Ball, ou plein d’autres excellentes séries. Mais je ne pouvais pas passer à côté de l’Attaque des Titans, qui est une série que j’ai découvert en fin d’année dernière et que j’ai dévoré en quelques jours. Gore à souhait, intelligente, diabolique, j’enrage de ne pas avoir la suite plus rapidement. Ça raconte quoi ? L’humanité est retranché derrière d’immenses remparts, dans une zone plutôt immense mais isolée, et elle se fait attaquer sans cesse par de gigantesque « titans », sorte d’humanoïdes sans conscience qui ne cherchent qu’à se nourrir des humains. C’est glaçant, à ne pas mettre entre toutes les mains, poignant, intelligent. Le scénario semble avoir été rédigé d’un bout à l’autre jusqu’à la fin tellement les rebondissements sont calculés. L’histoire, le passé de cette humanité en péril est la clef de tout. A dévorer sans modération !

 

 

De capes et de crocs

Et dans mon top 10, pour terminer, une série de l’immense Alain Ayroles (qui a aussi écrit Garulfo). J’adore ce qu’il fait, ce n’est pas ma faute. C’est toujours très poétique, très lyrique, plein d’envolées magistrales, de références littéraires, de subtiles approches métaphysiques. Là, nous suivons l’histoire d’un renard et d’un loup (dans un monde à 99% humains, mais nous y croiserons quelques animaux sur pattes et qui parlent), tous deux excellents bretteurs, au temps des mousquetaires, des pirates, des rois et de la cour des miracles. Ils sont chevaleresques, aventureux,  emportés, enragés, fougueux, amoureux, s’entendent comme chien et chat, vont faire des rencontres fabuleuses (un scientifique lunaire – sic, un lapin adorable, un pingre ambitieux, une esméralda captivante, etc…). Une splendide aventure comme on en fait plus, qui s’est terminée il y a quelques mois. 11 ans que je suivais cette histoire, j’ai eu une petite larme quand j’ai lu le mot fin, brutal, cruel. J’adore, j’adore et j’adore. Vraiment, courrez-y, c’est absolument fabuleux.

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Pinterest