Ce professeur là n’est pas laid…

9 mars 2016

Aujourd’hui, je vais vous parler non pas d’une, mais de deux figures de style : la litote et l’euphémisme.

Ces deux figures ont pour principe d’atténuer des propos. Le message délivré nécessite donc de comprendre le non-dit, le sous-entendu.

Ainsi, si je vous dis « ce professeur n’est pas laid », j’atténue mon propos parce que vous, de votre côté, vous êtes d’accord avec ça mais vous préféreriez dire « ce professeur est canon ! ». Ceci est une litote, parce que l’ont met en valeur quelque chose en contrastant les propos. Tandis que si j’avais dit « 50 nuances de Grey est… intéressant » pour ne pas dire « très moyen », c’est un euphémisme, parce que j’atténue mes propos mais pour les adoucir grâce à un non-dit.

En gros, la litote est appréciatif quand l’euphémisme est dépréciatif, mais dans les deux cas, on essaie de nuancer/atténuer.

PS : non, non, je ne lance pas de débat sur les 50 nuances, ce n’était qu’un exemple 😉

(photo : Jamie Dornan)

Share Button

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On PinterestVisit Us On Instagram